Parce qu’un homme sur deux est une femme…

L’Acte 3 du projet La Deuxième Scène est la réalisation d’une étude inédite en tant qu’état des lieux des inégalités de droits et de pratiques entre les hommes et les femmes dans le domaine des arts de la scène à l’exception de la musique.

L’affaire Weinstein, les différents scandales dans les Arts de la Scène Belge, le hashtag #metoo, ont mis en lumière le profond déséquilibre de la place de la femme dans le secteur artistique et, plus globalement, dans notre société.

Dans de nombreux pays européens, des études ont dressé un état des lieux concret sur la situation des femmes dans le secteur culturel. La Flandre dispose déjà de chiffres. Hélas, en Fédération Wallonie-Bruxelles, le travail n’a pas été réalisé :

« Les données désagrégées par sexe restent rares. Dans le domaine culturel, elles sont inexistantes. Que cela soit en matière d’audience, de public, du nombre d’opérateurs soutenus par secteur par la FWB, nous ne saurons rien en matière d’(in)égalité des femmes et des hommes. » Alexandra Adriaenssens, Directrice de la Direction de l’Égalité des Chances du ministère de la Fédération Wallonie-Bruxelles, dans le Journal de Culture & Démocratie N°50, juin 2019.

« En dépit du travail fourni par la Direction de l’Égalité des Chances pour sensibiliser et former les fonctionnaires et autres décisionnaires à l’égalité de genre, les quotas ne sont pas toujours respectés, les chiffres concernant la répartition femmes/hommes pas toujours ventilés et l’argent public encore majoritairement attribué à des projets portés par des hommes. » Nadine Plateau Administratrice de SOPHIA, réseau bicommunautaire des études de genre, dans le Journal de Culture & Démocratie N°50, juin 2019.

Dans le secteur culturel, les inégalités de genre se traduisent par des représentations artistiques qui tendent à renforcer les stéréotypes et demeurent en décalage avec les évolutions sociétales au lieu de contribuer à des questionnements ou à l’invention de nouveaux rapports.

Cette situation représente un gâchis de compétences et de talents, une entrave au rayonnement artistique du secteur et empêche tout un potentiel économique de se développer.

« Parce qu’un artiste sur deux est une artiste (et sans doute plus) et que nous sommes toutes impactées, j’ai initié, en partenariat avec la Chaufferie Acte 1, l’Université de Liège et la Bellone, le projet La Deuxième Scène. » Elsa Poisot, Metteuse en scène, autrice et actrice, porteuse du projet pour Ecarlate la Cie.

Il s’agit d’une étude inédite en tant qu’état des lieux des inégalités de droits et de pratiques entre les hommes et les femmes dans le domaine des arts de la scène à l’exception de la musique.

Cette étude se déroule de Septembre 2019 à Avril 2020. Toutes fonctions confondues (artistiques, administratives et techniques) l’étude examinera les postes de responsabilité, les instances de décisions et de gestions, les structures de formations, la répartition des subventions, bourses et prix par sexes et l’emploi.

Parce que le travail à accomplir est d’une ampleur conséquente, un chercheur devrait également s’atteler à un mémoire pour analyser plus spécifiquement les programmations des opérateurs culturels.

Pour garantir la rigueur et l’impartialité de l’étude dans des délais courts (les résultats sont très attendus par le secteur), celle-ci sera réalisée au sein du département des sciences humaines de l’ULiège (MSH et CERTES), et encadrée par Mesdames Rachel Brahy et Nancy Delhalle.

La direction de l’Egalité des Chances participe à l’étude à travers la création d’un comité d’accompagnement dont l’objectif est de faciliter l’accès aux informations et aux données pour la personne en charge de l’étude.

Le partage des résultats de l’étude et la présentation du mémoire relatif aux programmations s’effectueront sous trois formes, accessibles à tous :

  • Une publication (sous réserve de l’obtention des subventions de la Cocof)
  • Une présentation publique en partenariat avec la Bellone, dans le cadre du programme Pouvoirs et Dérives en juin 2020.
  • Un site internet accessible à tous (sous réserve de l’obtention des subventions de la Cocof)

Dans le cadre du programme Pouvoirs et Dérives de la Bellone, des conférences et des débats complèteront la présentation de l’étude et du mémoire. Il sera question de mener une réflexion et d’aboutir à des propositions d’actions concrètes pour une meilleure mise en œuvre de la parité avec les acteur.trice.s du secteur.

NB : Le projet s’est construit en parallèle des autres mouvements dont nous nous déclarons totalement solidaires. Nous mettons en place des collaborations ponctuelles avec ce/ces mouvement/s afin de partager les connaissances et les pratiques. Notre but est de faciliter la circulation des idées et des moyens d’action.

 

Pouvoirs subsidiants: FWB – Culture FWB – Direction Egalité des Chances – secrétariat général FWB – Enseignement ; Région Wallone RW – Egalité des chances.

Partenaires :  La Chaufferie Acte 1, Université de Liège (MSH et CERTES), La Bellone