Petite fantôme et son double est un projet interdisciplinaire autour du deuxième roman de l’autrice Mathilde Alet intitulé « Petite fantôme » (Luce Wilquin, 2016). Une autrice, une comédienne et une metteuse en scène font découvrir au public scolaire le plaisir de lire autrement, par le biais de la lecture à voix haute et par la mise en abîme de la rencontre avec l’auteur.

La thématique du livre permet aussi de questionner le phénomène d’un succès littéraire et la figure de l’écrivain comme personnage public et médiatique : pourquoi un livre plutôt qu’un autre connaît-il le succès ? Est-ce une question de sujet, de moment, d’auteur, de hasard ? Et qu’est-ce qu’un livre sans succès, non lu, voire non publié ?

LE LIVRE EN QUELQUES MOTS

Petite fantôme et son double est le second roman de Mathilde Alet. Il est paru aux Éditions Luce Wilquin le 9 octobre 2016 (151 pages).

Les sœurs Gil et Jo Agnelli se retrouvent chaque mercredi à seize heures au café Les Trois Compères. Elles prolongent par ce rituel leur complicité héritée de l’enfance. Gil est assistante auprès d’un cabinet d’avocats et apprentie-écrivain. Son rêve de faire publier son premier roman rétrécit à mesure qu’elle reçoit les lettres de refus des maisons d’édition. Suivant les conseils de Jo, elle décide d’écrire un autre livre. Un livre qui sera publié, commenté, lu. Un bestseller ! Les deux sœurs se lancent alors dans une aventure littéraire qui bouleverse leurs repères, perturbe même leurs sacro-saints rendez-vous du mercredi. Que reste-t-il d’un lien quand on en perd les habitudes ?

Publicités