Elsa Poisot|Ecarlate La Compagnie

photo-elsa« En 2009, je jouais dans Chatroom, pour la deuxième année consécutive quand j’ai fondé Ecarlate La Compagnie pour développer mes propres projets parallèlement à ma carrière d’actrice. Les projets de la compagnie s’articulent autour de la question de l’individu au sein de la société, de l’être humain dans ses rapports à la nature et à la culture et des tensions qui en découlent. Aussi la compagnie s’est-elle concentrée principalement jusqu’ici sur trois grands axes : les rapports Nord/ Sud, la question du genre et la littérature. Après une création collective en collaboration avec des artistes haïtiens (Ti Man Maille, sélectionné au festival de Huy), j’ai tout de suite eu envie d’aborder l’écriture. Sous plusieurs angles. En rendant hommage à des écrivaines singulières à travers les formes théâtrales originales qui composent le festival Autrices (saison 2015-16), et en m’attelant moi-même à l’écriture. Notamment grâce à des résidences et en participant à deux stages avec Koffi Kwahulé et Nathalie Boisvert. J’ai eu la chance d’explorer davantage les liens entre écriture et pratique théâtrale à travers diverses expériences : assistanat à la mise en scène de Jean Lambert sur l’Ami des Belges – au cours duquel j’ai rencontré Jean Marie Piemme ; accompagnement dramaturgique de Caméléon, un projet de seule en scène écrit par Line Guellati ; et stage d’écriture de plateau d’un mois mené par Gérard Watkins. Toutes ces expériences se sont déroulées parallèlement à l’élaboration du projet Kinky Birds et ont contribué à forger son écriture, et mon désir de le mettre en scène. Je crois que j’écris pour déployer le monde qui se présente à mes yeux comme une carte dont j’essaierais de tracer les contours. Mettre en scène ce que j’écris s’inscrit dans la continuité de ce questionnement sur le monde. C’est une prolongation d’un même mouvement, sous une autre forme. J’aime jouer, écrire ou mettre en scène dans la même mesure, pour peu qu’il y ait un équilibre et j’ai presque l’impression que c’est le projet qui définit le rôle que je dois y jouer. Pour Kinky Birds, j’ai voulu tout de suite écrire mais pour des acteurs en particulier. J’avais besoin d’ancrer l’écriture dans des corps, dans des voix et des visages, dans des imaginaires aussi. »

SON PARCOURS : Participe à plusieurs ateliers au Théâtre National Dijon Bourgogne puis à Glasgow : Theatre of acting, The Actor’s Lab. Obtient une licence en langues, littérature et civilisation anglophone et une licence et agrégation au Conservatoire Royal de Liège. Elle participe à l’école des maîtres dirigé par Rodrigo  Garcia. Joue dans La Beauté de Pascal Binnert, Beautiful Thing de Jonathan Harvey mis en scène par Georges Lini, Chatroom d’Enda Walsh, mis en scène par Sylvie de Braeckeleer. Elle double des séries, dessins animés et films, travaille sur le spectacle Minute Papillon de Stéphanie Lepage. Elle organise des ateliers pour Alpha, écoles, public adulte et enseignants. En 2009, elle fonde Ecarlate la Compagnie avec une première création « Ti Man Maille »  sélectionnée au festival de Huy.  Assiste Jean Lambert pour la création de “l’Ami des Belges” de Jean-Marie Piemme, Participe à des Workshops avec Gérard Watkins et Nathalie Boisvert, suit la formation à la production de Théâtre & Publics à Liège. Elle écrit Kinky Birds et en réalise la mise en scène.