Kinky Birds, c’est une galerie de personnes d’âges, de sexes, de classes sociales et de vécus différents. Ils viennent nous conter la trajectoire à la fois banale et incroyable d’une jeune femme, Ludmilla qui se fait agresser dans un métro sans qu’aucun des voyageurs n’intervienne et ne lui porte assistance. Pourquoi personne n’a-t-il bougé ? Comment en est-on arrivé là ?  Qui sont les personnes présentes ? Comment vont-elles s’expliquer auprès de leurs proches et des deux policiers chargés de l’enquête ? Et dans toute cette histoire, quels rôles jouent Coron et Chaton, les deux télétravailleurs du Samu Social ?

Avec Kinky Birds, Elsa Poisot s’inspire d’une réalité vécue, celle des transports en commun, espace où le quotidien se donne en spectacle, où une micro-réalité de notre société se retrouve condensée et où chacun est confronté à l’autre. Il y a aussi ce fait divers qui surgit alors qu’Elsa est en pleine phase d’écriture : l’agression d’une femme dans le métro à Lille. A la base de ce projet, « L’axe principal de travail, écrire sur les rapports à l’autre, à l’inconnu s’est imposé, parce qu’il me faut vivre sans cesse avec le choc qui peut advenir tous les jours à l’heure des espaces urbains saturés. Le moment où plusieurs individus sont contraints par hasard ou par nécessité à partager un espace restreint ». Pour mieux saisir ce qui se trame quand des êtres se rencontrent, Elsa s’est  intéressée aux neurosciences, aux travaux sur les neurones miroirs en particulier et à la façon dont s’expliquent les phénomènes d’empathie, de sympathie et les pulsions de violence envers l’autre[1] ; elle nous tend un miroir sur nos peurs ou nos indifférences à travers une mosaïque d’événements quotidiens et pose la question de la responsabilité.

Coproduction Théâtre Le Public, Bruxelles | Production Écarlate la compagnie | Production déléguée Audience/Factory

Avec l’aide de la Fédération Wallonie Bruxelles – service du théâtre – CAPT, de la Commission communautaire francophone, de l’Institut pour l’Egalité des Femmes et des Hommes, et de la Promotion de la Citoyenneté et de l’Interculturalité.
Projet développé dans le cadre de La Chaufferie-Acte 1
Soutiens Réseau Kalame, CEDWB, Théâtre et Publics, et la Maison de la Création
Remerciements Corinne Ricuort, Françoise Fiocchi, Nathalie Boisvert, Koffi Kwahule, Jean-Marie Piemme, Didier Colfs, Philippe Taszman, Nicolas Petit-Jean, Olivier Lenel, et Bérénice Masset.

Code star Art & Vie : 8122-A

Kinky Birds a reçu le Prix 2016 des Metteurs en scène (hors-Belgique) du CedWB.
Texte édité chez Lansman Editeur.

[1]http://www.ced-wb.be/elsa-poisot-en-residence-au-ced-wb/